Vos conseillers départementaux

Canton de Betton Canton de Bruz Canton de Guichen Canton de Janzé Canton de Le Rheu Canton de Liffré Canton de Melesse Canton de Monfort-sur-Meu Canton de Redon Carte des cantons Canton de Rennes-1 Canton de Rennes-2 Canton de Rennes-3 Canton de Rennes-4 Canton de Rennes-5 Canton de Rennes-6 Carte des cantons de Rennes

Actualités

2017 : notre budget, nos ambitions

Pour le budget 2017, notre majorité a fait le choix du dynamisme. Nous répondons avec ambition au cœur de nos missions et donnons un supplément d’âme à notre action par un soutien au sport, à la culture, à la jeunesse, au tourisme…

Nous agissons en faveur des solidarités humaines. De la petite enfance au 4ème âge, nous permettons l’autonomie, la vie sociale et la citoyenneté de toutes et tous.

Nous continuons à faciliter l’accès aux droits et poursuivrons la lutte contre les exclusions. Nous mettrons en œuvre les grands axes du Plan d’accueil collégien et le plan numérique. Nous consolidons nos politiques au profit de la jeunesse. Nous favorisons le droit des femmes à travers le  renforcement de l’accès à la contraception et à l’IVG. Nous portons une politique culturelle ambitieuse au travers, notamment, de nouvelles orientations en faveur de la lecture publique.

Notre projet a pour ambition d’agir en faveur des solidarités territoriales. L’ensemble du Département doit profiter du dynamisme économique que nous connaissons. Nous croyons en la complémentarité de nos territoires et voulons promouvoir leurs diversités.

L’augmentation modérée de la fiscalité nous permet de maintenir nos politiques et d’assurer un haut niveau d’investissement. Nous aménageons nos routes, construisons de nouveaux collèges et rénovons les équipements de nos pompiers. Au total ce sont 140 millions d’euros qui seront investis en 2017 sur notre territoire par le Département. Ces investissements ont pour vocation de préparer l’avenir.

 

Territoires zéro chômeur

En France, près de 2.5 millions de personnes sont au chômage depuis plus d’un an. Ce sont autant de compétences gâchées et de souffrances individuelles. Pourtant les besoins sur nos territoires ne manquent pas.

La protection sociale est au cœur de nos compétences et notre majorité est ouverte à toutes les expérimentations qui peuvent améliorer la vie de celles et ceux qui souffrent de l’exclusion.

L’ATD Quart Monde a initié le projet « territoires zéro chômeur de longue durée ». L’objectif est de proposer à toutes les personnes privées d’emploi d’un territoire un emploi adapté à leurs savoir-faire. Il s’agit de créer ou s’appuyer sur des entreprises de l’économie sociale et solidaire pour créer des CDI au SMIC. Ces emplois sont financés en réorientant les coûts de la privation d’emploi vers le financement d’une économie locale complémentaire. Les activités proposées répondent à de vrais besoins des territoires, non encore satisfaits, car peu solvables.

L’Ille-et-Vilaine fait partie des dix départements précurseurs. À Pipriac et Saint-Ganton, huit premières personnes durablement privées d’emploi, ont signé un CDI le 9 janvier, avec la nouvelle entreprise à but d’emploi Tezea, qui prévoit d’embaucher 50 personnes en CDI d’ici le mois de juin. Et ce n’est qu’un début…

 

L’Ille-et-Vilaine : territoire du commerce équitable

Le Département a reçu le label « territoire de commerce équitable ». Il vient saluer l’engagement de notre majorité pour l’économie sociale et solidaire.
L’Economie Sociale et solidaire promeut une économie vertueuse portée vers des considérations humaines et durable. Elle est facteur d’innovation et de lien social. C’est une économie créatrice d’emplois et qui répond aux objectifs politiques du Département : promouvoir les solidarités humaines et territoriales.
L’ESS a créé 551 emplois en 2015, soit 20% des emplois privés en Ille-et-Vilaine.
En promouvant l’ESS, notre majorité agit dans le sens de ses valeurs et permet la création de nombreux emplois durables sur notre territoire.
Nous menons de multiples actions pour favoriser le développement de l’économie sociale et solidaire mais les plus marquantes sont le financement de la plateforme TAG 35 qui permet de soutenir l’émergence de projets sur les territoires et de notre monnaie locale, le GALLECO qui valorise les productions locales et favorise les circuits courts.